Visiter l'Alsace | Actualités | L’Alsace reste dans le Grand Est : Quelles surprises révèle le rapport Wœrth sur la décentralisation ?

L’Alsace reste dans le Grand Est : Quelles surprises révèle le rapport Wœrth sur la décentralisation ?

Ah, l’Alsace et sa place bien particulière au sein du Grand Est ! Le rapport Wœrth sur la décentralisation vient jeter un éclairage inattendu sur cette région au patrimoine riche. Quelles surprises nous réserve-t-il ? Attachez vos ceintures, car nous nous apprêtons à découvrir ensemble les secrets dévoilés par ce document tant attendu !

Rapport sur la décentralisation : Maintien du Grand Est avec renforcement de la Collectivité européenne d’Alsace

Le rapport sur les pistes d’amélioration de la décentralisation en France, rédigé par Eric Wœrth, a été rendu public le jeudi 30 mai. Une des principales recommandations du rapport concerne l’Alsace, qui devrait rester dans la région Grand Est, tout en renforçant la Collectivité européenne d’Alsace. Cette proposition a suscité des réactions mitigées parmi les élus qui souhaitaient un redécoupage.

Maintien de la Collectivité européenne d’Alsace avec des compétences renforcées

Le rapport de Eric Wœrth présente la Collectivité européenne d’Alsace comme une entité disposant déjà d’une capacité d’action renforcée. Néanmoins, le rapport propose d’étudier la possibilité de transférer ou déléguer de nouvelles compétences, telles que la gestion des lycées, l’artisanat et le commerce de proximité. Ces propositions visent à renforcer le rôle de la Collectivité européenne d’Alsace dans la région Grand Est.

Divisions parmi les élus sur le redécoupage

Divergent reactions among elected officials regarding the proposed redistricting recommendations.
grand est

La recommandation de maintien de l’Alsace dans le Grand Est a suscité des réactions divergentes parmi les élus. Certains, comme Brigitte Klinkert, députée du Haut-Rhin, soutiennent cette proposition et encouragent les négociations pour obtenir de nouvelles compétences pour l’Alsace. D’autres, comme Eric Straumann, maire de Colmar, sont mécontents du rapport, regrettant l’absence de propositions visant à réduire les strates administratives, une mesure pourtant soutenue par le président de la République.

Rapport en accord avec les déclarations d’Emmanuel Macron

Les recommandations du rapport de Eric Wœrth sont en accord avec les déclarations déjà faites par Emmanuel Macron lors de sa visite à Strasbourg le mois dernier. Le président de la République avait écarté l’idée d’un redécoupage du Grand Est et encouragé les négociations pour obtenir de nouvelles compétences pour l’Alsace. Ainsi, la publication du rapport semble confirmer la voie tracée par le chef de l’État.

Attente des réactions des partisans d’une sortie de l’Alsace du Grand Est

Frédéric Bierry, fervent défenseur d’une sortie de l’Alsace du Grand Est, a choisi de ne pas réagir au rapport de Eric Wœrth pour le moment. Il s’exprimera lors de la présentation du manifeste pour l’Alsace, qui se tiendra à Strasbourg le vendredi 31 mai. Accompagné de 150 élus, il aura l’opportunité de partager sa vision et de proposer des solutions alternatives à celles préconisées dans le rapport. Les réactions des partisans d’une sortie de l’Alsace du Grand Est seront donc attendues avec intérêt.

Sommaire

Rechercher dans le site

Bons plans

Guide offert !

Recevez gratuitement le Guide :

Les 10 Incontournables en Alsace
Nouveau !!