Visiter l'Alsace | Actualités | Rapport Woerth: le président de la Collectivité européenne d’Alsace propose un manifeste et dénonce des pratiques scandaleuses – Quelles révélations choquantes le rapport dévoile-t-il ?

Rapport Woerth: le président de la Collectivité européenne d’Alsace propose un manifeste et dénonce des pratiques scandaleuses – Quelles révélations choquantes le rapport dévoile-t-il ?

Plongez au cœur d’un scandale politique qui secoue la Collectivité européenne d’Alsace ! Le président Woerth, audacieux et déterminé, vient de révéler au grand jour des pratiques troubles dans un manifeste retentissant. Quelles révélations explosives ce rapport contient-il ? Attachez vos ceintures, les coulisses du pouvoir s’apprêtent à être dévoilées…

Rapport Woerth : le président de la Collectivité européenne d’Alsace propose un manifeste et dénonce des pratiques scandaleuses

Frédéric Bierry, président de la Collectivité européenne d’Alsace, a réagi vivement suite à la publication du rapport Woerth. Dans son manifeste pour l’Alsace, il dénonce des pratiques politiciennes et copinages qui ont conduit à des propositions « pas à la hauteur » des discussions. Quelles sont les révélations choquantes dévoilées par ce rapport ?

Des propositions « pas à la hauteur » des discussions

Frédéric Bierry s’est dit surpris et déçu par les propos d’Éric Woerth, avec qui il avait eu plusieurs rencontres. Alors qu’ils semblaient arriver à la même conclusion, les propositions du rapport ne répondent pas aux attentes de la région Alsace. Le président de la Collectivité européenne d’Alsace rappelle que l’idée d’une région Alsace séparée, en plus d’une région Lorraine-Champagne-Ardenne, avait été évoquée lors de ces discussions. Il remet en question les pressions qui auraient pu être exercées sur Éric Woerth pour aboutir à de telles propositions. Frédéric Bierry dénonce également les postures politiciennes et les copinages qui ont influencé ces décisions.

Seulement « des miettes de pseudo-compétences »

Le projet de la Collectivité européenne d’Alsace était pourtant en accord avec les critères fixés par le président de la République, notamment en ce qui concerne la suppression du « mille-feuille institutionnel ». Frédéric Bierry proposait une coopération renforcée avec la région voisine, comme l’achat de trains en commun, ainsi que des transferts de compétences, tels que l’Office national des forêts (ONF). Cependant, les propositions du rapport Woerth ne font qu’offrir de simples « miettes de pseudo-compétences ». Pour Frédéric Bierry, ces choix irrespectueux envers les Alsaciens reflètent un manque de considération de leur expression démocratique.

Quid de l’avenir ?

Malgré cette déception, le président de la Collectivité européenne d’Alsace ne perd pas espoir et appelle à entreprendre un grand chemin politique. Il propose la signature d’un manifeste destiné au président de la République, exprimant la volonté des Alsaciens d’avoir une région Alsace qui offre un service public plus efficace et proche de ses habitants, tout en réduisant les coûts administratifs. Frédéric Bierry annonce également une grande marche prévue ce samedi 1er juin au Mont Saint-Odile. La légitimité de leur démarche repose sur la volonté des Alsaciens. Ils restent déterminés à ne pas lâcher prise et à faire entendre leur voix.
En conclusion, les révélations choquantes du rapport Woerth mettent en lumière des pratiques politiciennes et des copinages qui ont influencé les décisions concernant la région Alsace. Les propositions ne sont pas à la hauteur des discussions et ne répondent pas aux attentes des Alsaciens. Malgré cela, Frédéric Bierry et la Collectivité européenne d’Alsace continuent de se battre pour obtenir une région Alsace autonome et efficace.

Sommaire

Rechercher dans le site

Bons plans

Guide offert !

Recevez gratuitement le Guide :

Les 10 Incontournables en Alsace
Nouveau !!